[Actualités]
Festival du film historique

festival-film-historique

Du 17 au 26 août, c’est un rendez-vous en plein air, au cœur de l’Histoire qui vous est donné dans la cour Brunon au Château de l’Empéri ! Cette année, le festival prend de l’ampleur avec 6 projections : 3 avant-premières, des histoires et de l’Histoire vous attendent…

 

 

 

...

Une manifestation proposée par l’association Ciné Salon 13, en partenariat avec la Ville et les Cinémas Les Arcades.

 

Mardi 17 août à 20h
Les lignes de Wellington

Une grande fresque historique sur la violence de la guerre, dernier projet imaginé par Raúl Ruiz qui fut terminé par sa compagne, la monteuse et réalisatrice Valeria Sarmiento. En septembre 1810, les troupes napoléoniennes, emmenées par le Maréchal Masséna, envahissent le Portugal. Lors de la bataille de Buçaco, Masséna est défait. Pour autant, Portugais et Britanniques, sous le commandement du Général Wellington, battent en retraite. Wellington espère ainsi attirer l’ennemi à Torres Vedras, où il a fait bâtir des lignes de fortifications infranchissables. Cette stratégie, couplée à une opération de terre brûlée, plonge les populations civiles dans l’exode. Avec John Malkovich, Nuno Lopes, Melvil Poupaud, Elsa Zylberstein...
Projection (VO) à 21h précédée à 20h d’une présentation en partenariat avec le Musée de l’Empéri.

 

Jeudi 19 août, 20h
Le Retour du héros

1809 en France. Le capitaine Neuville, grand séducteur, vient demander sa main à la jeune Pauline, sous le regard méfiant d'Elisabeth, la sœur de cette dernière. Mais Neuville est appelé au front et Pauline reste sans nouvelles. Alors qu'elle dépérit peu à peu, Elisabeth prend la plume et commence une correspondance avec Pauline, sous le nom de Neuville, faisant de lui un véritable héros de guerre. Mais le capitaine finit par réapparaître, au grand dam de la jeune femme... Drôle, touchante et décalée, une comédie jubilatoire qui se déroule à l’époque des guerres napoléoniennes, avec Jean Dujardin et Mélanie Laurent en duo complice et irrésistible. De Laurent Tirard avec Jean Dujardin, Mélanie Laurent, Noémie Merlant...
Projection (VO) à 21h précédée à 20h d’une présentation en partenariat avec le Musée de l’Empéri.

 

Samedi 21 août, 21h
Eugénie Grandet (avant-première)

Felix Grandet règne en maître dans sa modeste maison de Saumur où sa femme et sa fille Eugénie, mènent une existence sans distraction. D’une avarice extraordinaire, il ne voit pas d’un bon œil les beaux partis qui se pressent pour demander la main de sa fille. Rien ne doit entamer la fortune colossale qu’il cache à tous. L’arrivée soudaine du neveu de Grandet, un dandy parisien orphelin et ruiné, bouleverse la vie de la jeune fille. Après L’Echange des Princesses, l’écrivain et cinéaste Marc Dugain signe une nouvelle adaptation du roman d’Honoré de Balzac. Explorateur infatigable des passions humaines, le cinéaste livre un regard à hauteur d’homme de ce récit familial porté par le trio Olivier Gourmet, Valérie Bonneton et Joséphine Japy.

 

Lundi 23 août, 21h
Midway

Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway. L’amiral Nimitz, à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors… Pour prolonger les festivités du 22 août, une plongée au cœur de la bataille de Midway, événement-clef de la Seconde Guerre mondiale. A travers des effets spéciaux époustouflants qui nous embarquent jusque dans le cockpit des forces aériennes américaines, Roland Emmerich (Independance Day, Le Jours d’après, Godzilla…) nous offre un film haletant porté par un casting au cordeau. De Roland Emmerich avec Ed Skrein, Luke Evans, Nick Jonas, Mandy Moore…

 

Mercredi 25 août, 21h
Délicieux (avant-première)

A l’aube de la Révolution Française, Pierre Manceron, cuisinier audacieux mais orgueilleux, est limogé par son maître le duc de Chamfort. La rencontre d’une femme étonnante, qui souhaite apprendre l’art culinaire à ses côtés, lui redonne confiance en lui et le pousse à s’émanciper de sa condition de domestique pour entreprendre sa propre révolution. Ensemble, ils vont inventer un lieu de plaisir et de partage ouvert à tous : le premier restaurant. Une idée qui leur vaudra clients… et ennemis. Le cinéma se met à table dans cette comédie historique signée Eric Besnard qui retrace l’aventure du premier restaurant. Servi par l’excellent duo formé par Isabelle Carré et Grégory Gadebois, un film haut en couleurs à déguster sans modération.

 

Jeudi 26 août, 21h
The Duke (avant-première)

En 1961, Kempton Bunton, un chauffeur de taxi sexagénaire, vole à la National Gallery de Londres le portrait du Duc de Wellington peint par Goya. Il envoie alors des notes de rançon, menaçant de ne rendre le tableau qu’à condition que le gouvernement rende l’accès à la télévision gratuit pour les personnes âgées. Cette histoire vraie raconte comment un inoffensif retraité s’est vu recherché par toutes les polices de Grande Bretagne, accomplissant le premier (et unique) vol dans l’histoire du musée. Une comédie britannique au sommet qui retrace l’histoire loufoque et extraordinaire d’un anonyme devenu le premier et unique voleur de la National Gallery de Londres. De Roger Mitchell avec Jim Broadbent, Helen Mirren, Fionn Whitehead.

 

Tarifs et renseignements :

Plein tarif : 7,9€

Moins de 14 ans : 5€

Adhérents du ciné-club : 5€

Passeport 6 séances : 36€

Cartes +5, +10, cinéchèques et chèques CE acceptés

Renseignements : 07 67 34 59 85 / Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. / www.cinesalon13.fr

Préventes : www.cineplanet-salon.fr